Accepter, gérer et utiliser ses émotions à Boulogne Billancourt et Issy les Moulineaux
COMPRENDRE ET UTILISER SES EMOTIONS
Publiée le mercredi 23 janvier

Pour bien commencer l’année, je vous propose d’aller rendre visite à vos émotions, celles qui vous plaisent, que vous appréciez et celles que vous voudriez oublier ou ignorer. Connaissez-vous bien vos émotions ? En êtes-vous conscients ? Pouvez-vous les nommer ? Quelle est l’utilité de vos émotions ?

Une de mes clientes en période d’essai, particulièrement stressée, a commencé à faire des erreurs de débutante, au fil des jours elle s’est repliée sur elle-même, a eu du mal à communiquer avec sa n+1, ses collègues.

La situation s’est brouillée, elle n’arrivait plus à faire la part des choses, perdait confiance en elle. Deux émotions étaient à l‘œuvre, la peur de mal faire, de se faire remarquer, de poser des questions inutiles et la colère contre elle-même. Ses émotions, trop fortes, lui faisaient perdre ses moyens. En prenant conscience de ce mécanisme, elle s’est progressivement autorisée à sortir de sa coquille, à partager des moments de plaisir avec ses collègues, à poser des questions à sa n+1, elle s’est mieux organisée, a pu mener ses missions avec moins de peur, plus sereinement, en ne faisant plus d’erreurs. En quelques mois, elle est devenue un membre fiable et efficace de l’équipe. 

Qui d’entre nous, n’a jamais été submergé par ses émotions, n’a jamais tenté de les repousser. Pourtant, chaque émotion peut être profitable pour gagner en maîtrise de soi, en motivation et mieux communiquer avec autrui.

Alors, comment définir une émotion. Daniel Goleman, docteur en psychologie et référence sur ce sujet, désigne par émotion « à la fois un sentiment et les pensées, les états psychologiques et biologiques particuliers, ainsi que la gamme des tendances à l’action qu’il suscite ». Le dictionnaire, définit « une agitation ou un trouble de l’esprit, du sentiment, tout état mental de véhémence ou d’excitation ». Il existe des centaines d’émotions, dont les nuances sont si nombreuses qu’il semble impossible de toutes les désigner.

Pour comprendre l’utilité d’une émotion, prenons l’exemple de quatre émotions de base :

  • La peur est déclenchée par le danger, sa fonction est de nous protéger. Pour y répondre, il s’agit de réfléchir à la façon de proposer un cadre rassurant.
  • La colère surgit en cas d’intrusion dans la sphère privée, d’injustice ou de sentiment d’injustice, de sentiment d’impuissance. La personne en colère défend son territoire, ses valeurs, veut être reconnue. Pour se calmer, elle a besoin de pouvoir s’exprimer et d’être entendue, de trouver une solution de changement.
  • La tristesse fait suite à une perte, une rupture. Elle permet d’exprimer sa douleur. La réponse à la tristesse est de proposer du réconfort, une présence, une aide concrète.
  • La joie est dans le plaisir, la réalisation de soi, la réussite, elle permet d’extérioriser, de partager, de se rencontrer.

Ainsi, chaque émotion est associée à un état d’esprit, à un mode d’expression et à une réaction physique spécifique, appropriée à la situation ou non.

  • La peur fait baisser la température corporelle, peut provoquer pâleur ou sidération, le comportement associé peut être un état figé, la fuite, l’inhibition ou le combat.
  • La colère provoque une hausse de la température corporelle, des rougeurs, une accélération cardiaque, une agitation non verbale. Elle se traduit par des gesticulations, des cris.
  • La tristesse fait baisser la température corporelle, engendre fatigue et repli, la personne pleure de façon visible ou intérieurement.
  • La joie provoque une hausse de la température, une agitation corporelle et une ouverture du visage. La personne rit, sourit, peut être exubérante.

Alors, concrètement, comment utiliser vos émotions ?

Je vous propose ici un exercice pour sortir du pilotage automatique qui peut survenir quand nos émotions brouillent notre perception de la situation.

  • Repensez à une émotion que vous avez ressentie récemment. Nommez-la.
  • Rappelez-vous du contexte de la situation à l’origine de cette émotion.
    • Quelle sensation avez-vous perçue ?

    • Avez-vous pensé à quelque chose ?

    • Cette émotion a-t-elle engendré un comportement ?

    • Cette émotion s’est-elle exprimée sur votre visage ?

Nous avons fait cet exercice avec une de mes clientes pour l’aider à être créative et efficace quand elle reçoit des consignes de sa n+1.

1ère étape : la situation contreproductive

L’émotion qu’elle ressent est la colère, associée à de la frustration.

La situation : elle doit organiser des shooting produits en suivant les consignes de sa n+1 qu’elle n’arrive pas comprendre. Du coup, sa n+1 n’est pas satisfaite, lui demande de recommencer le shooting, ce qui est une perte de temps et démotivant pour ma cliente.

La sensation : un poids sur la poitrine, corps figé et fonctionne comme un robot

La pensée : je dois suivre le brief de ma chef à la lettre

Le comportement : j’applique les consignes de façon mécanique

Le visage : figé et sans expression

 

2ème étape : la situation enthousiaste et productive

L’émotion qu’elle ressent est de la joie. Elle est enthousiaste

La situation : quand ma cliente organise des shootings de sa propre initiative, ils sont très bien faits et elle reçoit les compliments de sa n+1.

La sensation : légèreté, corps très mobile, bouge tout le temps de façon fluide

La pensée : je suis concentrée sur ma tâche et sur l’instant présent

Le comportement : j’essaie des prises de vue différentes, je fais appel à ma créativité

Le visage : mobile, concentré

 

3ème étape : le transfert

A la fin de cette expérience, j’ai proposé à ma cliente d’ancrer cette émotion joyeuse et de la revivre la prochaine fois que sa n+1 lui donnerai des consignes pour un shooting,

Résultat : la fois suivante, ma cliente a revécu l’état de joie, de légèreté et de mobilité, elle s’est concentrée sur l’instant présent et s’est donné la possibilité d’interpréter les consignes pour se les approprier. Le shooting a été un succès et elle a reçu des félicitations de la part de sa n+1.

Je vous propose de tester cet ancrage positif la prochaine fois que vous aurez à affronter une situation où vos émotions seront contreproductives en allant chercher dans vos expériences positives les émotions qui pourront vous soutenir.

Elan et Talents cité dans 

Entretiens annuels : comment annoncer de mauvaises nouvelles à un collaborateur ?

 

TEMOIGNAGES


 

Adélie I., Responsable RH, cabinet de recrutement

« Je suis très reconnaissante envers Delphine, pour ce coaching qui m’a beaucoup apporté. 

De nature assez réservée, je me suis sentie tout de suite à l’aise. J’ai pu ainsi aborder les points cruciaux de ma posture professionnelle, comme ceux de ma vie plus personnelle lorsqu’ils faisaient écho. Je salue le professionnalisme de Delphine: une bienveillance continue et des pistes concrètes, qui m’ont permis de me confronter à mes freins et de comprendre comment je pouvais les lever.
Aujourd’hui, j’avance dans ma vie professionnelle avec beaucoup plus de recul et de sérénité. Et j’ai toujours une pensée pour Delphine dans mes moments de réussite ! »

Nathalie L. Responsable de la communication

« Où vais-je ? Que fais-je? Ces questions tournaient en boucle dans ma tête de « fille de com» presque quarantenaire. 

J’avais envie d’autre chose, de nouveaux défis alignés sur mes valeurs et aptitudes, me connaitre et trouver la bonne voie professionnelle. J’étais face à un mur, ne sachant qu’elle était cette voie. Delphine m’avait été chaudement recommandé par un ami. Rapidement nous avons identifié ensemble objectifs et plan de match. Sa clairvoyance, écoute et faculté à traduire mes compétences et qualités en réelles opportunités pro m’ont aidé à franchir ce mur. J’ai ainsi changé d’entreprise pour un poste avec plus de responsabilités, en phase avec mes attentes et valeurs. L’avenir reste ouvert pour moi et « sky is the limit » grâce aux conseils et réponses amenés par Delphine. Un cadeau à se faire, incontestablement »

Antoine B., Manager développement commercial, création d’entreprise

« Delphine m’a accompagné dans le cadre d’une prise de poste. Il s’agissait pour moi d’un cap à passer. 

J’ai pu prendre conscience de certains points de blocage et les lever à travers de nombreuses mises en situation, de façon très concrète. Ce travail m’a permis de mieux gérer mon temps et mes priorités au quotidien, de mieux déléguer et d’être à l’aise et direct dans mes interactions professionnelles et personnelles. Je me sens aujourd’hui prêt pour développer mon business et relever mes défis professionnels. »

 
Axelle de L., maman de Flore en prépa Bio

«  Delphine Schapira a coaché ma fille en 2018 dans le cadre de sa réorientation à Bac +1. 
Sa méthode combine un questionnement pertinent et une visée pragmatique. 

Grâce à cet accompagnement, ma fille a pu identifier son projet professionnel est définir les parcours de formation pour y accéder.  
Un travail mené sereinement dans un format court."

Marie de B., maman de Constance et Valentine

« Delphine a accompagné mes deux filles en 1ère année de licence et en 1ère.. résultats spectaculaires pour les deux, ressorties avec une meilleure connaissance de leurs aptitudes et un objectif précis d'orientation... Elles ont eu le déclic. Le calme, la bienveillance, l'écoute et le grand respect de la personnalité des jeunes fait de Delphine un coach que je recommande fortement. »

Zoe, Elève en première S

Quand j’ai rencontré Delphine, j’aurai préféré me casser le pied plutôt que faire des études. 

Elle m’a aidé à reprendre confiance en moi, à retrouver ma motivation et à savoir ce que je voulais vraiment faire. Aujourd’hui, je suis en terminale S et l’année prochaine, je veux faire des études de médecine.

Rosanna, Elève en première ES

Étant en première, j’ai décidé d’aller voir Delphine dans un premier temps pour m’éclaircir au sujet de mon orientation post bac. 

Je ne savais pas ce dont j’avais envie et ce dont j’étais capable. Nous avons surtout travaillé sur moi, ce que j’aime, ce dont je suis capable, j’ai identifié mes facilités. Grâce à ce premier travail j’ai pu savoir ce que je valais et gagner en confiance en moi. Pendant les autres séances j’ai pu creuser des pistes précises (contenus de métiers, formations…). Pour résumer, le travail avec Delphine m’a éclairci sur mes choix futurs. Merci, Delphine, pour cet accompagnement de qualité.

 

* À LIRE

  • « Les quatre accords Toltèques », Miguel Ruiz

  • « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des Murs » Marshall B. Rosenberg

Nos atouts

Confiance

Conseils

Savoir faire


 

Delphine Schapira Madeline

Boulogne-Billancourt ou Paris

Tél. 06 61 11 45 39

delphine.schapira@elanettalents.com

  Suivez nous