Quelques pistes pour aider les jeunes à rester motivés en cette période de confinement
Publiée le mercredi 08 avril

Nous abordons la quatrième semaine de confinement et il en reste probablement trois ou quatre…

J’observe mes compagnons de confinement, mon mari et un de mes enfants, mes amis, mes collègues de travail, les jeunes que j’accompagne, moi-même. Nous avons tous un point commun : nous avons tous des moments où le confinement nous pèse plus où trouver la motivation est plus difficile.

Conserver une motivation intacte quand l’avenir est incertain est loin d’être évident. Les cours continuent, les lycéens et les étudiants ne sont pas en vacances, ils ont cours, à distance pour les plus chanceux, et en même temps nos repères ont volé en éclats.  Quid du bac ? Des examens ? De la journée rythmée par les activités ? Des sorties ? Des rencontres ?

Dans ce contexte inédit, je vous propose quelques pistes pour rester motivé et repartir dans les moments de doutes et de démotivations.

 

Comment définir la motivation ?

Etre motivé, c’est orienter son énergie pour une activité précise, dans une certaine direction, avec l’intensité souhaitée jusqu’à l’aboutissement ou l’interruption de cette activité, nous pouvons ajouter en ayant une perception juste de soi, de son environnement et de ses compétences (si l’activité est plus difficile que ce que je pensais, je risque de perdre ma motivation).

 

Je vous propose 8 étapes pour réfléchir à vos moteurs de motivation en cette période inédite.

    • Acceptez ces moments de doute. Ils sont normaux, l’inverse serait inquiétant et le signe d’une certaine inconscience

 

    • Définissez votre objectif. De quoi avez-vous envie pendant cette période ? Vous maintenir à flots ? Valider vos examens ? Rattraper votre retard dans certaines matières ? Valider le passage dans l’année supérieure ? Est-ce que vous voulez éviter de vous ennuyer ? De rester inactif ? De devoir cohabiter toute la journée ? Vous pouvez avoir plusieurs objectifs, à vous de les choisir et de les hiérarchiser

 

    • Identifiez ce qui est sous votre contrôle et ce qui ne l’est pas. Accepter ce qui n’est pas sous votre contrôle vous évite de perdre du temps et de l’énergie, temps et énergie que vous pourrez consacrer à ce qu’il est possible de changer, faire avancer, à étudier et à vous amuser. De façon caricaturale, être en colère parce-que vous ne pouvez pas sortir peut vous défouler, mais ne mènera pas à grand-chose, par contre conserver cette énergie pour trouver des échappatoires, sport, cuisine, série, apéros virtuels sera plus efficace (et agréable pour votre entourage)

 

    • Structurez votre temps et vos priorités. Une fois l’objectif clair pour vous, je vous propose de faire la liste des actions à faire pour l’atteindre.  Classez-les par importance. Si une étape semble trop lourde, découpez-la en plusieurs actions. Ensuite, planifiez ce que vous avez à faire. Fixez-vous des tâches à réaliser d’ici la fin de l’année scolaire, définissez un programme chaque semaine, chaque jour. Déterminez vos plages de travail, de fun et de plaisir, vos temps seul et en commun. Si vous partagez votre chambre, définissez à tour de rôle des moments où vous pouvez être seul

 

    • Trouvez des sources de plaisirs. Cette période est difficile pour tous. C’est le moment de vous occuper de vous et de chercher comment vous faire plaisir : faire du sport, de la cuisine, regarder des films ou des séries, faire des goûters/apéros virtuels avec vos amis. Je vous propose de créer des rituels, seul, en famille, entre amis qui vous font plaisir et qui contribuent aussi à structurer le temps

 

    • Repérez des soutiens et des alliés. Confiné en vase clos, il est important d’avoir des personnes sur lesquelles compter. En fonction du sujet, travail, besoin d’échange, défouloir, …Profs, parents, amis, avec qui pouvez-vous échanger ? Quels outils utilisez-vous ? En fonction du sujet, certains sont plus ou moins appropriés

 

    • Echangez pour trouver des règles de cohabitation qui conviennent à tous. Vous êtes sur le point d’exploser ? Quelle émotion ressentez-vous ? de la peur ? de la colère ? de la tristesse ? Prenez le temps de comprendre ce qui vous arrive, de quoi avez-vous besoin ? de temps pour vous ? qu’on reconnaisse votre contribution à la vie quotidienne ? d’action, de nouveauté ? qu’on vous écoute ? de rire ? Ensuite, calmement dites à vos compagnons de cohabitation ce dont vous avez besoin, demandez-leur ce dont ils ont besoin. Ensuite, fixer des règles auxquelles se reporter en cas de friction. Une astuce bonne humeur : faites des compliments à chacun au moins une fois par jour

 

  • Notez chaque jour au moins une source de satisfaction ! Une chose qui vous a fait plaisir dans la journée !

Elan et Talents cité dans 

Entretiens annuels : comment annoncer de mauvaises nouvelles à un collaborateur ?

 

TEMOIGNAGES


 

Adélie I., Responsable RH, cabinet de recrutement

« Je suis très reconnaissante envers Delphine, pour ce coaching qui m’a beaucoup apporté. 

De nature assez réservée, je me suis sentie tout de suite à l’aise. J’ai pu ainsi aborder les points cruciaux de ma posture professionnelle, comme ceux de ma vie plus personnelle lorsqu’ils faisaient écho. Je salue le professionnalisme de Delphine: une bienveillance continue et des pistes concrètes, qui m’ont permis de me confronter à mes freins et de comprendre comment je pouvais les lever.
Aujourd’hui, j’avance dans ma vie professionnelle avec beaucoup plus de recul et de sérénité. Et j’ai toujours une pensée pour Delphine dans mes moments de réussite ! »

Nathalie L. Responsable de la communication

« Où vais-je ? Que fais-je? Ces questions tournaient en boucle dans ma tête de « fille de com» presque quarantenaire. 

J’avais envie d’autre chose, de nouveaux défis alignés sur mes valeurs et aptitudes, me connaitre et trouver la bonne voie professionnelle. J’étais face à un mur, ne sachant qu’elle était cette voie. Delphine m’avait été chaudement recommandé par un ami. Rapidement nous avons identifié ensemble objectifs et plan de match. Sa clairvoyance, écoute et faculté à traduire mes compétences et qualités en réelles opportunités pro m’ont aidé à franchir ce mur. J’ai ainsi changé d’entreprise pour un poste avec plus de responsabilités, en phase avec mes attentes et valeurs. L’avenir reste ouvert pour moi et « sky is the limit » grâce aux conseils et réponses amenés par Delphine. Un cadeau à se faire, incontestablement »

Antoine B., Manager développement commercial, création d’entreprise

« Delphine m’a accompagné dans le cadre d’une prise de poste. Il s’agissait pour moi d’un cap à passer. 

J’ai pu prendre conscience de certains points de blocage et les lever à travers de nombreuses mises en situation, de façon très concrète. Ce travail m’a permis de mieux gérer mon temps et mes priorités au quotidien, de mieux déléguer et d’être à l’aise et direct dans mes interactions professionnelles et personnelles. Je me sens aujourd’hui prêt pour développer mon business et relever mes défis professionnels. »

 
Axelle de L., maman de Flore en prépa Bio

«  Delphine Schapira a coaché ma fille en 2018 dans le cadre de sa réorientation à Bac +1. 
Sa méthode combine un questionnement pertinent et une visée pragmatique. 

Grâce à cet accompagnement, ma fille a pu identifier son projet professionnel est définir les parcours de formation pour y accéder.  
Un travail mené sereinement dans un format court."

Marie de B., maman de Constance et Valentine

« Delphine a accompagné mes deux filles en 1ère année de licence et en 1ère.. résultats spectaculaires pour les deux, ressorties avec une meilleure connaissance de leurs aptitudes et un objectif précis d'orientation... Elles ont eu le déclic. Le calme, la bienveillance, l'écoute et le grand respect de la personnalité des jeunes fait de Delphine un coach que je recommande fortement. »

Zoe, Elève en première S

Quand j’ai rencontré Delphine, j’aurai préféré me casser le pied plutôt que faire des études. 

Elle m’a aidé à reprendre confiance en moi, à retrouver ma motivation et à savoir ce que je voulais vraiment faire. Aujourd’hui, je suis en terminale S et l’année prochaine, je veux faire des études de médecine.

Rosanna, Elève en première ES

Étant en première, j’ai décidé d’aller voir Delphine dans un premier temps pour m’éclaircir au sujet de mon orientation post bac. 

Je ne savais pas ce dont j’avais envie et ce dont j’étais capable. Nous avons surtout travaillé sur moi, ce que j’aime, ce dont je suis capable, j’ai identifié mes facilités. Grâce à ce premier travail j’ai pu savoir ce que je valais et gagner en confiance en moi. Pendant les autres séances j’ai pu creuser des pistes précises (contenus de métiers, formations…). Pour résumer, le travail avec Delphine m’a éclairci sur mes choix futurs. Merci, Delphine, pour cet accompagnement de qualité.

 

* À LIRE

  • « Les quatre accords Toltèques », Miguel Ruiz

  • « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des Murs » Marshall B. Rosenberg


 

Delphine Schapira Madeline

Boulogne-Billancourt ou Paris

Tél. 06 61 11 45 39

delphine.schapira@elanettalents.com

  Suivez nous